mardi, mai 24, 2016

Selon Francois Benoit, le rapport de la commission en passe d’être finalisé


image La Commission de Verification au travail



La commission de vérification et d’évaluation des élections de 2015 met les bouchées doubles et son travail  est à une phase très avancée. C’est ce qu’a précisé le dimanche 22 mai  le président de la commission François Benoit qui donne la garantie que la date fixée pour la remise du rapport à l’exécutif sera respectée, à savoir le  29 mai.
Tout au long du processus de vérification, la commission élabore son rapport.
A coté de l’opération de saisie des données au Centre de Tabulation des Votes, la commission planche également sur les plaintes reçues de la part de plusieurs candidats.
Dans l’intervalle, des candidats aux municipales ayant bénéficié d’une décision avant dire droit au BCEN, se sont rendus, le dimanche 22 mai, au centre de tabulation des votes.




.
Dans l’intervalle, des candidats aux municipales ayant bénéficié d’une décision avant dire droit au BCEN, se sont rendus, le dimanche 22 mai, au centre de tabulation des votes.
Ces candidats qui étaient accompagnés de leurs avocats affirment avoir relevé des anomalies graves, des fraudes et des irrégularités dans les procès-verbaux utilisés lors du scrutin du 25 octobre dernier.
Joël Joseph Louis et Jules Frantz respectivement avocat de Evensley Hans Désiré, candidat sous la bannière du Parti Kontra Pèp La pour la commune d’Arnaud dans les Nippes, et Paulna Brutus de Fanmi Lavalas pour la mairie de Port-au-Prince disent souhaiter que les auteurs des forfaits soient punis conformément au décret électoral.
HPN - George Allen