mercredi, avril 06, 2016

L’ex-Ministre Wilson Laleau frappé d’une mesure d’interdiction de départ ?

 
L’ancien ministre de l’Economie et des Finances sous l’administration Martelly Wilson Laleau serait interdit de quitter le pays.
« La décision est prise, la correspondance y relative sera adressée, ce Jeudi 7 Avril, aux responsables du service de l’Immigration et de l’Emigration », a confié une source proche du parquet de la Capitale à la rédaction de referencehaiti.com.
Cependant elle n’a pas voulu évoquer les dossiers en rapport avec cette mesure conservatoire à l’encontre de l’ex-grand argentier de la République.



Deux autres personnalités sont déjà frappées par des mesures d’interdiction de départ de la part du commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me Danton Léger. Il s’agit du directeur général de l’APN, Alix Célestin, et de l’homme d’affaire Marc Antoine Acra.
Le DG de l’Autorité portuaire national est frappé de cette mesure du fait d’avoir conclu, sans appel d’offres, un contrat de 700 à 800 millions de gourdes avec un consortium pour la manutention, a expliqué le chef du parquet de la capitale.
S’agissant de l’homme d’affaires Marc Antoine Acra, la mesure du chef du Parquet de Port-au-Prince est liée au dossier du Manzarès, ce bateau battant pavillon panaméen à bord duquel la Brigade de Lutte contre le trafic de stupéfiant (BLTS) avait trouvé de la cocaïne et de l’héroïne, alors qu’il transportait une cargaison de sucre commandé par Nabatco, une compagnie appartenant à Marc Antoine Acra.
Le chef de poursuites a indiqué qu’il s’agit de mesures conservatoires rejetant les critiques selon lesquelles elles ont été adoptées dans une logique de persécution.