mardi, mars 01, 2016

Inondations meurtrières en Haïti, près de 10000 maisons sinistrées


media En 2012 et 2009, Port-au-Prince, la capitale d'Haïti a été elle aussi touchée par d'importantes inondations. Reuters
Haïti fait face à d'importantes inondations. Ce pays de la Caraïbe étant très vulnérable aux aléas météorologiques, le passage d'un simple front froid ce dimanche 28 février a suffi à inonder plus de 9 600 maisons dans le Nord. Au sud-ouest du pays, dans le département de Grand’Anse, une personne a été tuée et quatre autres sont portées disparues.




Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron
Une personne a été tuée ce dimanche 28 février au sud-ouest d’Haïti en traversant une rivière pendant les intempéries ; le passeur qui l'accompagnait, emporté lui aussi par les eaux, n'a pas encore été retrouvé. Dans ce même département de Grand’Anse, trois pêcheurs sont également portés disparus.
Le bilan de la mauvaise météo sur Haïti est très lourd. Dans le nord de l’île, à Cap Haïtien, la deuxième ville du pays, et sur la commune de Limonade, ce sont plus de 9 600 maisons qui ont été inondées.
Malgré l'étendue des dégâts, le plan d'urgence n'a pas été activé par les autorités haïtiennes. Faute d'abris publics ouverts, les milliers de sinistrés n'ont eu d'autre choix que de se déplacer chez des proches, en attendant la baisse du niveau des eaux. C'est la deuxième fois en moins de deux semaines que les quartiers populaires de Cap Haïtien sont inondés.
Sans même parler de tempêtes ou de cyclones, les villes haïtiennes sont très vulnérables car aucun plan d'urbanisme n'existe et les familles les plus pauvres, qui quittent la province dans l'espoir de trouver du travail en ville, s'installent, au péril de leurs vies, dans des zones à risques.

Source : http://www.rfi.fr/ameriques/20160301-haiti-inondations-mort-disparus-grand-anse-cap-haitien-limonade-nord-sud-ouest-ma