mercredi, février 24, 2016

Le Senateur contesté Youri Latortue révèle un accord secret et dangereux avec Jocelerme Privert

youri-latortue senateur conteste en discussionSenateur contesté Youri Latortue au milieu du groupe
P-au-P, le 24 Fevrier 2016 --- Après les attaques tous azimuts contre le président provisoire de facto par le ministre des finances de Martelly toujours en place, Wilson Laleau, qui a démenti sans aucune forme de retenue et réserve les déclarations du président en fonction sur l’état des finances publiques ; ce fut le tour de l’ancien démocrate Evens Paul Kplim premier ministre de facto toujours en place qui par des mots voilés a cherché à fragiliser les premiers jours de Privert en mettant en évidence ses limitations et apportant des chiffres pour prouver que Privert a menti et n’a pas un clou de ce qu’il a avancé. Pour Kplim et la clique de Martelly, toujours au pouvoir, tout va bien il n’y a pas lieu de paniquer malgré qu’il faut aujourd’hui plus de 63 gourdes pour 1 dollar américain.



La deuxième semaine de Privert a commencé avec les attaques  de Kplim suivi par celles de Garry Bodeau député de Delmas ancien homme de Laurent Lamothe qui a commencé une campagne pour une fois de plus fragiliser Privert en déclarant que le groupe majoritaire à la chambre des députés et la minorité au sénat appuient l’ancien sénateur Edgar Leblanc de L’OPL allié de la meute Tet Kale bien avant le début de la crise post Martelly. En déclarant son allégeance à Edgar Leblanc, Garry Bodeau a en quelque sorte mis à mal les démarches et rencontres de Privert avec l’opposition et la société civile comme une démarche dilatoire pour berner l’opposition et la classe politique. Tout sa Privert ap fè la a se rans… une perte de temps inutile.
La nouvelle du jour est venue du sénateur contesté de l’Artibonite Youri Latortue figure de proue de la meute Tet Kale au Senat qui a déclaré au micro de vision 2000 qu’il existait un accord secret entre eux (PHTK/OPL et alliés) et Jocelerme Privert pour la nomination d’Edgar Leblanc qui était venu deuxième lors des élections illégales au second degré tenues au parlement. D’après le sénateur contesté, l’accord était intervenu dans le but de débloquer le match nul entre Privert et Edgar Leblanc. Les termes de cet accord secret feraient entre autre de Privert le président Provisoire et Edgard Leblanc l’homme de Martelly et des Tet Kale comme premier ministre.
Cette sortie crabe du Senateur contesté Youri Latortue monte à quel point ces hommes méprisent les revendications populaires avec une impunité répugnante et inacceptable. Ils mettent de côté ou banalisent les demandes les plus fondamentales de ceux qui ont lutté depuis plus de 5 ans dans la bataille contre Martelly. Une commission de vérification des élections de 2015 et une commission administrative d’enquête sur les vols, détournements des gouvernements de Martelly-Lamothe et Martlly –Kplim.
Sans le savoir la position des alliés de Martelly au parlement certes fragilise la présidence de Privert mais également elle met en péril l’existence même du parlement contesté qui est devenu un élément de blocage ou plus précisément un obstacle à toute résolution de la crise car, le parlement contesté s’oppose à la création de la commission de vérification électorale et la commission administrative d’enquête administrative condition sine qua non pour résoudre la crise. Si d’aventure Privert decide de faire un choix qui va l’encontre des exigences de l’opposition les manifestations vont recommencer et comme dit un vieil ami «  Adieu Lisbonne «
Fort de ce qui précède, nous nous acheminons vers un affrontement entre le secteur populaire et démocratique de l’opposition contre le parlement contesté et leurs alliés. Comme historiquement « pep pa janm pedi batay » nous voyons à l’horizon la disparition à court terme du parlement contesté qui agit contre ses intérêts propres comme si nous étions dans un cadre légal régulier et constitutionnel et que le parlement avait toute sa légitimité.
Tout Haiti