mardi, décembre 01, 2015

Un bricoleur haïtien construit sa propre voiture à l'aide de débris de fer .

 
 (photo: )
Miragoâne, Haïti (HCNN) - Un jeune Haitien, fauché et sans emploi, vivant dans la ville méridionale de Miragoane rêvait toujours de posséder une voiture qu'il ne pouvait jamais s'acheter, alors il a décidé qu'il concrétiserait son rêve en construisant sa propre voiture sans qu'il n'ait eu le moindre sou, tandis qu'un an plus tard son œuvre et sa personne allaient devenir la principale attraction et la plus grande curiosité de la ville.




 Kosto Cadet, agé de 28 ans, a utilisé le moteur d'une moto 125cc pour faire fonctionner sa voiture et a mis une année entière pour achever sa construction en raison du fait qu'il n'avait pas les moyens d'acquérir le matériel dont il avait besoin pour implémenter son projet. Toutefois, il dit qu'il aurait pu le réaliser dans environ deux mois s'il avait les moyens et le matériel.

 "J'ai utilisé un moteur de moto 125cc pour l'actionner parce que c'est ce que je pouvais obtenir, mais je pourrais aussi utiliser un moteur de 250cc," a déclaré Cadet samedi à HCNN. "Et il m'a fallu un an pour construire la voiture parce qu'il me fallait souvent attendre de trouver par hasard un petit job d'une journée ou de deux jours pour obtenir un peu d'argent pour acheter des trucs dont j'avais besoin", a-t-il expliqué.

 Cadet est au chômage, mais il gagnent parfois quelques petits sous en faisant des portraits ou en peignant une maison dans le quartier. Donc, une fois de temps en temps il pouvait trouver un peu d'argent pour investir dans le projet.

 «J'ai toujours été fasciné par les voitures. Un jour, j'ai fait un rêve et j'ai vu que je possédais une voiture pareille à celle que j'ai aujourd'hui. Donc j'ai décidé que je me la  construirais," a-t-il dit.

 «Les gens me croyaient fou. Ils ne croyaient pas que je pouvais réaliser cela tout seul," a indiqué Cadet à HCNN. «Je me mettais à ramasser les débris de fer que je pouvais obtenir dans le quartier et j'ai utilisé certains matériaux de véhicules démolis pour construire ma voiture," a-t-il dit.

 Kosto Cadet est un bricoleur très doué, mais la ville de province où il vit ne lui offre pas suffisamment d'opportunités de développer davantage ses compétences et capacités en vue de faire mieux que construire à partir de rien un véhicule, qui roule pour de vrai. Bien sûr, il s'agit déjà d'un exploit extraordinaire.

 "Personne ne m'a appris à faire cela. J'ai moi-même développé mon esprit de créativité, mon intelligence pour comprendre et déterminer comment le faire," a expliqué Cadet. «Je deviens célèbre aujourd'hui et cela aide beaucoup. Tout le monde aime la voiture," a-t-il dit avec satisfaction et un sourire sur son visage.

 Il espère pouvoir miser sur l'aide de ceux qui apprécient son travail pour qu'il puisse l'améliorer et approfondir l'expérience qu'il vit avec tant de passion.

 "Je peux faire beaucoup plus et beaucoup mieux si je reçois un peu d'aide," a déclaré Cadet qui souhaite pouvoir un jour  rencontrer le président haïtien Michel Martelly ou le Premier Ministre Evans Paul, dans l'espoir d'obtenir une assistance du gouvernement.

"J'espère que ce jour viendra un jour," a conclu Kosto Cadet.
Source |http://hcnn.ht/f