lundi, novembre 30, 2015

L'église Catholique vient de lâcher le CEP et Jovenel Moise le poulain de Martelly


caricature - chibly accord el rancho
Palecho.com |Après avoir fait la cour et dormir dans le même lit que le  régime de Michel Martelly-Lamothe  puis Martelly-Kplim, l'église Catholique  haïtienne  vient de prendre sa distance par rapport aux fraudes massives orchestrées par le régime Martelly Kplim au profit de Jovenel Moise. Elle recommande de faire la lumiere !!!
Tout Haiti vous invite à prendre connaissance de la prise de position des prélats haïtiens face à la crise électorale qui vient de se compliquer avec le dernier communique du G8 voir ici (  Communiqué : Jude Celestin et le G8 demandent le départ de Martelly tèt dwat pour la transition  )




 Note de presse de la conférence épiscopale

1. Nous, Évêques Catholiques de l'Église d'Haïti, réunis en notre 120ème Assemblée Plénière Ordinaire à Lilavois, Croix-des-Bouquets, faisons part de notre solidarité et de notre profonde communion avec le peuple de notre pays, en ce moment critiqué et décisif de notre histoire.
2. Cette solidarité et cette communion nous poussent à nous prononcer sur les déchirements et les incidents provoqués par les résultats des élections du 25 Octobre dernier.
3. Ces élections, tant attendues, organisées partiellement, devaient pouvoir aider à résoudre la crise actuelle. Cependant, notre COMMISSION ÉPISCOPALE « JUSTICE ET PAIX », qui eut à déployer 1 236 observateurs dans les dix départements du pays, a constaté, de concert avec d'autres organes d'observation , que des irrégularités criantes et des fraudes de diverses provenances ont entaché les opérations électorales en plusieurs endroits.
4. C'est une déviance récurrente qui est devenue presque concomitante aux élections de chez nous,affectant à la fois les électeurs, le personnel des centres et des bureaux de vote, les observateurs, lesmandataires, les juges électoraux, voire les cadres étrangers. Elle est inacceptable chaque fois qu'elle refait surface. Aujourd'hui plus que jamais nous la réprouvons avec la plus grande rigueur.
5. Que faire pour sauver le processus électoral et sauvegarder le bien suprême de la Nation dans lescirconstances actuelles? Voici ce que nous, Évêques Catholiques de l'Église d'Haïti, proposons :
a)- Que le CONSEIL ÉLECTORAL PROVISOIRE (CEP) fasse la vérité sur ce qui s'est réellement passé et qui a, discrédité les résultats ;
b)- Qu'il y ait plus de transparence dans la machine électorale en général, et plus spécialement au niveau du centre de tabulation .
c)- Que le CEP applique la loi électorale de manière impartiale, afin de crédibiliser le processus;
d)- Que des balises sures soien t posées pour éviter que les mêmes erreurs ne se reproduisent ;
e)- Que le GOUVERNEMENT garde la neutralité qui lui revient et dont dépendent sa responsabilité visà-vis de la Nation, son honneur dans le présent et l'avenir;
f)- Que la POLICE NATIONALE D'HAITI (PNH) s'en tienne à son caractère apolitique et agisseconformément aux principes éthiques et citoyens qui lui ont été inculqués;
g)- Que les Candidats en lice et les Chefs de partis politiques soient capables de dépassement, de sursaut national et de grandeur d'âme pouvant les conduire à un savoir-faire fédératif et à une vision coopérative;
h)- Que les élus, avant d'entrer officiellement en fonction, puissent se retrouver autour d'une mêmetable pour établir, d'un commun accord , un pacte de gouvernabilité avec des facilitateurs hautementqualifiés.
6. Concitoyennes, concitoyens, notre Histoire, comme nous le savons, est parsemée d'événementstroublants et déviants, mais c'est notre Histoire. Sachons en tirer, chaque fois, et surtout aujourd'hui, desretombées qui puissent nous orienter vers un avenir meilleur.
7. Que le Seigneur de l'histoire guide notre Peuple sur lechemin de la Paix!    
Source : Touthaiti