mardi, octobre 20, 2015

Mathias Pierre se retire et endosse Moïse Jean-Charles !!


À jour J-6 du premier tour de l’élection présidentielle du 25 octobre 2015, des candidats ont vu la nécessité de s’allier. Ou tout simplement de se retirer de la course au palais national pour supporter un autre candidat. L’initiative de l’ancien président du Sénat Dieuseul Simon Desras de faire le retrait de sa candidature au profit de Jude Célestin a été suivie. Lors d’une conférence de presse conjointe donnée ce lundi à Le Plaza, Mathias Pierre annonce qu’il s’est retiré de la course électorale pour endosser la candidature de Moïse Jean-Charles.


 « Je salue le sénateur Moïse Jean-Charles, le futur président du pays. Je l’ai dit solennellement avec toute ma force. Come entrepreneur, pendant les cinq dernières années, je m’engageais dans le social. Je crois qu’aujourd’hui les hommes de notre classe ne doivent plus être là comme porteurs de valise. Ils doivent diriger aussi. Je veux mettre mes expériences dans l’entrepreneuriat et dans le business au service de la nation pour faciliter la sortie de la population dans la misère », a renchéri Mathias Pierre. Le candidat de la plateforme Konsyans patriyotik enchaîne que « dans la perspective de la prochaine présidentielle, le président Michel Martelly a décidé de se perpétuer au pouvoir en faisant un coup d’État électoral le 25 octobre, afin de cautionner la corruption, le vol et le désordre de toutes sortes survenus sous son administration ». Et c’est ce « coup d’État » que le patron de Gama dit vouloir combattre à tout prix. « Il veut imposer son dauphin Jovenel Moïse à la tête du pays. Je dis NON. Cela ne passera pas », jure Mathias Pierre, qui en a également profité pour doucher le candidat à la présidence de LAPEH, Jude Célestin. « Nous allons mettre ces candidats qui utilisent de l’argent sale dans leur campagne en échec. »

« En décidant de retirer ma candidature, je ne me suis pas désisté de la course, a-t-il précisé tout en vantant les qualités de Moise Jean-Charles. On est dans une course. On regarde celui qui a une avance et qui nous ressemble. Je demande à toute mon équipe, tous mes partisans de voter Moïse Jean-Charles. Désormais, je vais tout mettre à la disposition de la campagne de ce dernier afin de l’aider à gagner l'élection avec plus de facilité. » Le promoteur du New Deal économique souligne qu’il lutte «pour l’émergence d’un peuple, pour que son origine ne le condamne plus ». Pour sa part, le candidat de la plateforme Pitit Dessalines s’est félicité de cette alliance. « Je suis content de m’asseoir autour d’une table avec un candidat à la présidence qui a décidé de mettre tout son avoir, toute sa popularité, toute sa capacité de côté pour supporter notre candidature, s’est réjoui Moïse Jean-Charles sous les applaudissements des dizaines de partisans. Nous sommes sur la bonne voie. Je demande à la population de bien regarder avec qui nous faisons alliance. Ce sont des citoyens cohérents avec eux-mêmes, qui peuvent aider le pays à sortir du marasme. » L’ancien sénateur du Nord indique qu’il ne fait aucun « deal » avec quiconque pour le supporter.

« Ce sont des personnes qui sont d’accord avec le principe de ressusciter l’idéal dessalinien, défendre notre intégrité, notre souveraineté et notre dignité de peuple, les ressources minières, la production nationale, établir la justice sociale dans le pays et promouvoir l’émergence d’une nouvelle classe économique », a expliqué Moïse Jean-Charles avec un luxe de détails. Il a par ailleurs ajouté qu’il ne paie aucun artiste, ni négocie des postes avec quiconque pour endosser sa candidature. En ce qui concerne le choix de l’ex-candidat à la présidence Dumarsais Siméus de le rejoindre, Moïse Jean-Charles affirme que ce dernier ne finance pas sa campagne.

« Nous n’avons trouvé qu’un accord politique », déclare MJC, soulignant cependant que son collègue Mathias Pierre a décidé de le supporter sans condition. M. Jean-Charles a également annoncé que plusieurs personnalités politiques ont décidé de faire front derrière sa candidature. Il cite nommément les deux anciennes candidates au Sénat pour le département de l’Ouest Marie Dénise Claude du PDCH et Marie-Liliane Vedrigue ( Manman Lavi). En outre, il se dit être sur la bonne voie pour trouver une entente avec le candidat à la présidence Fred Brutus afin que ce dernier endosse sa candidature. -

Palecho.com Source >> See more at: http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/151351/Presidentielle-Mathias-Pierre-se-retire-et-endosse-Moise-Jean-Charles#sthash.rhAjNoRI.dpuf