dimanche, octobre 18, 2015

La République dominicaine a perdu sa dignité en négociant avec Haïti

dominican-republic-1
Vinicio Castillo adjoint a critiqué mercredi l'accord du Président Danilo Medina avec le président haïtien Michel Martelly, après examen que la même République dominicaine a promis sa dignité à l'arc dans le pays voisin.

Il a dit que Medina n'a pas agi comme le président, mais comme un politicien qui représente les intérêts d'un secteur.

"Il n'est pas un politicien et il est le chef de l'État dominicain, qui devait toujours veiller à ce que l'image de la dignité de la République dominicaine soit respecté".

Les états législateur sont en réponse à la réunion de Médina et Martelly tenue mardi à Barahona, où les dirigeants ont convenu de six points dans une tentative de renforcer les relations dominico-haïtiens et fin de l'interdiction touchant 23 produits dominicains qui reste encore actif.

«Les Haïtiens comprennent que le mécanisme du commerce pourrait être utilisé comme un instrument de chantage pour maîtriser la République dominicaine," at-il dit.

Le député a ajouté qu'avec l'accord, Medina menaçait la souveraineté de l'Etat et a offert des sujets qui sont exclusivement l'intérêt de l'État dominicain.

"Aussi important qu'il étaient des poulets et des œufs, ou le commerce, les intérêts vitaux de la nation sont plus élevés, tels que la souveraineté, les questions de migration et de sujets qui sont spécifiques au gouvernement dominicain," at-il dit lors d'une interview à l'émission de radio du gouvernement du matin 
Source : .hougansydney.com