mardi, octobre 27, 2015

La Mission d’observation électorale de l’Oea dresse un bilan satisfaisant des élections du 25 octobre 2015 en Haïti

 

P-au-P., 26 oct. 2015 [AlterPresse] --- La Mission d’observation des élections de l’Organisation des États Américains (Oea/Moe) en Haïti a dressé, ce 26 octobre 2015, un bilan satisfaisant des scrutins présidentiel, législatif et municipal tenu la veille à travers le pays.
Lors d’une rencontre avec la presse, le Chef de la Mission, l’ancien ministre brésilien des Affaires étrangères et de la Défense Celso Amorim, a déclaré que « la mission a noté hier une amélioration considérable par rapport aux élections du 9 août », émaillées de violences et de nombreuses irrégularités. 



Le jour du scrutin, l’équipe de l’Oea/Moe, composée de 125 observateurs de 27 pays différents, était présente depuis l’ouverture des bureaux de vote jusqu’au dépouillement des votes dans les 10 départements que compte le pays, visitant ainsi 487 centres de vote, indique Amorim.


La Mission s’est dit consciente des obstacles et défis à relever avant l’élection et le jour du scrutin, suite à de sévères critiques contre le Conseil électoral provisoire (Cep).
En dépit de quelques incidents de violence isolés, les citoyens haïtiens désireux de voter ont pu le faire, a observé l’Oea/Moe, qui a salué la détermination et la patience des électeurs.


Ces incidents n’affectent, toutefois, pas l’ensemble du déroulement des élections, considère l’Oea-Moe.
Celso Amorim estime à environ 30% le taux de participation.
Ce qui constitue, selon lui, une tendance positive que l’Oea aimerait voir augmenter lors de futures élections.
L’Oea/Moe exhorte tous les acteurs du processus électoral à agir de manière responsable dans les prochains jours, alors qu’au moins deux partis, Plateforme Pitit Dessalines et la Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation haïtienne (Lapeh) dénoncent des bourrages d’urnes.



Comme des étapes importantes du processus électoral ne sont pas encore achevées, la Mission appelle tous les partis politiques et les électeurs à attendre patiemment la comptabilisation des votes et l’annonce des résultats officiels par le Conseil électoral provisoire (Cep).
La Mission de l’Oea assure qu’elle restera sur place jusqu’à ce que les résultats définitifs soient comptabilisés.
Les observateurs de l’Oea seront présents au centre de dépouillement 24 heures sur 24, pendant le processus de comptabilisation des votes et jusqu’à ce que les résultats de l’élection présidentielle soient annoncés, conclut-elle. [gp apr 26/10/2015 23:00]
Palecho.com Nouvelles source : http://www.alterpresse.org/spip.php?article19097#.Vi-dZSvV-So