mardi, septembre 01, 2015

Jean-Charles MOISE passe le test de Valéry Numa

JC Moise est un candidat mature qui a un discours politique capable de charmer les classes moyennes. Rien ne m’a rien étonné ce matin sur le contenu de l’interview de JC MOISE avec Valery Numa.
Les points forts de l’interview:
1) Moise comprend les enjeux politiques tiers-mondistes. Il rejette les questions de rectification sur Newton St Juste. Il dit “Je ne vais pas répondre sur les declarations de Newton Louis Saint Juste, ce n’est pas utile.” Bravo Monsieur le Candidat. Excellente strategie de Communication politique.
2) Moise a profité de l’espace Invité du Jour pour communiquer son agenda idéologique “Mouvement paysan socialiste révolutionnaire”. Il est evident que l’ideologie accompagne sa campagne qui prête au socialisme Latino-americain.

3) Entre Jean-Bertrand Aristide et René Preval, Moise a pu faire un regard critique sur les erreurs de l’ancien pretre à ses debuts en 1991. Moise rassemble les masses autour de lui. Il a été expulsé de Fanmi Lavalas par les intrigues internes de la part de Aristide lui-même et l’humeur qu’on a notée au microphone “Yo diy mweny pa gen kat.” Ce que Moise n’a pas voulu dire pour faire rire les auditeurs: “Menm Titid pa gen kat tou”. Il a été critique envers les deux sans chanter leurs funérailles. N’a-t-il pas dit à Preval: “Wap monte yon ti mouvman, mwen gen yon gro mouvman”.
4) Moise a parlé d’économie, des mines et richesses naturelles d’Haiti. Il a pu esquiver les questions qui provoquent et qui fâchent pour rester focus comme candidat à la Presidence. Son operation de charme au micro de Numa passe! Pa gen manti nan sa a.
Il y a encore d’autres points à noter. Le mouvement ideologique que veut Jean-Charles Moise demande “un design complexe” qui peut bouleverser les matrices sociopolitiques de notre pays. A-t-il une équipe de penseurs et d’ideologues pour le faire? J’en doute. Moise le sait. Il est mature. Le hasard n’existe pas dans les mouvements sociaux.
Je dois avouer que j’ai rencontré Moise face-à-face en 2013. Le Monsieur est brillant. Son accent capois fait son charme. Ses racines d’expérience d’études à Cuba sont importantes dans son discours politique. VERITE et/ou FANMI LAVALAS auront regretté de ne pas avoir choisi l’homme. Ses deux, étant faibles, un avec une candidate qui doit persuader les masses et l’autre sans candidat (Lumarque est out) Moise allait porter le “movement socialiste” très haut.
Bravo Monsieur Jean-Charles Moise! Vous avez passé le test Invité du Jour.
J-J JOSEPH
  Palecho.com Nouvelle via