mercredi, août 05, 2015

Un garçon de 13 ans perd son pouce, brûlé jusqu'à l'os, lors d'une IRM

ILLUSTRATION
ILLUSTRATION LP
Un examen médical qui laisse des séquelles irréversibles. «Le Courrier picard» rapporte qu'un garçon de 13 ans a eu un pouce brûlé jusqu'à l'os en passant une IRM (imagerie par résonance magnétique), lundi, au CHU (centre hospitalier universitaire) d'Amiens, dans la Somme.



La cause de ce grave dysfonctionnement est un capteur oublié sur le pouce détruit par l'examen. Lors de l'IRM, qui consiste à faire tourner un aimant autour de l'intégralité du corps afin de créer un champ magnétique, ce capteur, sans doute oublié suite à un examen préalable, a littéralement fondu.

La mère de Florian déplore non seulement que le capteur ait été oublié, mais aussi que l'équipe en charge de l'IRM n'ait rien remarqué lors de l'examen, et aussi qu'on ne l'ait pas prévenue. Son fils, atteint de trisomie, attend dorénavant une greffe et est placé sous perfusion d'antidouleurs.

Fanny, sa mère, avait pourtant alerté sur la présence du capteur avant l'examen. Elle regrette de ne pas l'avoir enlevé. Les infirmières en charge des soins de Florian assurent n'avoir jamais vu un tel incident. L'anesthésiste, le médecin et les deux opérateurs qui ont réalisé l'IRM ont, eux, dit être désolés.

Une plainte doit être déposée ce mercredi. L'hôpital a fait savoir à la mère de Florian qu'elle doit elle-même contacter le médiateur médical. On lui a aussi fait savoir qu'elle n'aurait pas dû contacter la presse, ce qu'elle pourrait «regretter».


Palecho.com nouvelles source : http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/amiens-un-garcon-de-13-ans-gravement-brule-a-la-main-apres-une-irm-05-08-2015-4991511.php#xtor=AD-1481423552&xtref=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com