dimanche, août 23, 2015

Le Président Martelly a encore frappé!


DSC02247Malgré les nombreuses critiques survenues de partout et de nulle part après ses propos malsains dans le concert de Chris Brown et de Lil Wayne le 26 juin dernier, après avoir humilié publiquement une femme à Miragoâne et une autre à Port-de-Paix, dans la campagne électorale de PHTK, son excellence Michel Joseph Martelly a encore fait des vagues ce matin (23 août) dans le concert Tabou Combo / T-micky / Anbyans au cours de la 2e journée de CARIFESTA XII, qui se déroule en Haïti du 21 au 30 août 2015.


La scène s’est passée au Kiosque Occide Jeanty, vers 1h30 du matin.


Plusieurs personnes l’avaient prédit depuis le discours de circonstance du Président de la République lors de la cérémonie d’ouverture vendredi, qui a un peu ridiculisé intervenants et faisait ses petits gestes de comédiens devant les délégations et les caméras des autres pays. Jusqu’ici c’était tolérable à un certain niveau, mais hier soir le Président Martelly a encore franchit les limites. Venant en aide au groupe T-Micky qui ne faisait pas le poids dans le spectacle, El Michele a extériorisé ses talents de rappeur dans un premier temps puis a passé à sa traditionnelle dance qui provoque ses détracteurs.

Dans son laisser-aller, le numéro 1 d’Haïti a pris le soin de rabaisser ses adversaires politiques qui selon lui, détestent son talent et ses aptitudes professionnels qui l’aident à canaliser le pays sur la route du développement. Il n’a pas manqué de tacler son adversaire directe dans les scrutins de 2010, Mirlande Manigat, qu’il surnomme Madame Maniguette sous les applaudissements de ses alliés dans la foule.

En guise de conclusion, notre commandant en chef a lancé son slogan préféré, celui qui énerve ses opposants et une bonne partie de la population: « Sak pa kon’n Micky men Micky… » et la foule répond en chœur par une injure, comme d’habitude.
Palecho.com via - See more at: http://www.maghaiti.net/le-president-martelly-a-encore-frappe/#sthash.KU3MZHJf.dpuf