mardi, août 04, 2015

Démission en bloc des membres de la Fusion du gouvernement d’Evans Paul ?



P-au-P, 4 aout 2015 -- Les membres du parti politique Fusion des sociaux démocrates (Fusion) s’apprêteraient à démissionner en bloc ce mardi 4 aout du gouvernement de Evans Paul, suite à l’agression verbale du chef de l’Etat à l’encontre d’une femme lors d’un meeting électoral à Miragoâne (Nippes / sud-ouest), ont annoncé des médias.

Joint au téléphone par AlterPresse, la présidente du parti Fusion, l’ancienne sénatrice Edmonde Supplice Beauzile se montre prudente et garde le suspense.
« Nous devons tenir une réunion sur ce dossier aujourd’hui, je ne peux pas vous parler de quelque chose que je n’ai pas encore signé », précise Edmonde Supplice Beauzile, annonçant une conférence de presse le mercredi 5 aout 2015, pour donner des éclaircissements concernant cette décision.
Le ministre de la communication pour sa part, Rotchild François Junior, qui revenait d’une réunion, précise qu’il n’est pas encore au courant.
La décision de la Fusion de se retirer de l’administration Martelly survient moins d’une semaine après l’agression verbale d’une rare violence de Martelly à l’encontre d’une citoyenne lui réclamant des comptes au sujet de sa gestion.
La Fusion des sociaux démocrates avait intégré certains de ses membres au gouvernement de consensus de Evans Paul installé en janvier.
Il s’agit de Victor Benoît, au ministère des affaires sociales et du travail, la ministre à la condition féminine et aux droits des femmes, Yvrose Myrtil Morquette, et Mozart Lherisson, secrétaire d’État à l’alphabétisation. [jep kft gp apr 4/08/2015 14 :15]

Palecho.com Source :  [AlterPresse] -