mercredi, août 27, 2014

Michel Martelly arrivera t-il à empêcher la participation de Don Kato au Carnaval de New York comme ce fut le cas en Haiti ?

De sources bien informées Tout Haiti a appris que des éléments influents du pouvoir Martelly-Lamothe sur instruction directe de Michel Martelly  font des manœuvres de toutes sortes pour empêcher la participation du groupe Brothers Posse et de Don Kato aux festivités carnavalesques du " Labor day " parade ou fête du travail à New York le 1er Septembre 2014.
Cet acharnement de Michel Martelly contre les performances artistiques de Don Kato devient une obsession maladive de Sweet Micky contre un artiste qui n'a que son micro comme outil de travail pour exprimer la souffrance de toute une population. Les observateurs politiques pensent que le gouvernement de Port-au-Prince a peur que le monde soit mis au courant de ses pratiques dictatoriales inacceptables au XXIème siècle.


En Haiti, nous avons appris que certains musiciens du groupe pourrait être arrêtés pour des raisons fantaisistes dans le but de les empêcher à quitter le pays, les éléments du pouvoir discuteraient même des mesures d'interdictions de départ pour Kato ou des membres de son groupe.
A New York, des émissaires du pouvoir auraient fait savoir aux autorités américaines qu'ils sont au courant d'un complot pour assassiner le fils du président qui initialement devrait participer sur son propre char au défilé du " Labor day " avant la nouvelle de la participation de l'artiste banni par le régime Don Kato.
Nous soulignons que selon nos sources le char du fils du président " Ti Micky " aurait été remplacé par un autre groupe influent et proche du régime mais " Ti Micky " serait la vedette sur ce Char.
Le régime de Port-au-Prince cherche illégalement a influencer les autorités de New York pour prévenir à tout prix la participation au Carnaval de New York de l'artiste banni en Haiti par Michel Martelly et Laurent Lamothe.
Malgré les manœuvres du pouvoir Martelly-Lamothe tant en Haiti qu'a New York, Les organisateurs de la tournée de Don Kato aux Etats-Unis vont tout mettre en place pour permettre le départ de Don Kato de Port-au-Prince et sa participation au carnaval de New-York a déclaré l'un des organisateurs. Il a de plus insisté pour dire que New York n'est pas Haiti et que les manœuvres de Martelly et de Lamothe seront infructueuses car ici aux Etats-Unis le respect du droit à la parole est sacré et que les fonctionnaires sont tenus de respecter la loi et pas de les voiler comme le font personnellement Martelly et Lamothe qui ont pris sur eux de bannir un artiste uniquement à cause de sa position politique exprimée artistiquement dans sa musique.
Tout Haiti