vendredi, juillet 04, 2014

Opération des unités de la MINUSTAH et de la PNH à Cité soleil

 Des unités de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti et de la Police nationale d’Haïti ont conduit, du 28 au 30 juin, une opération de sécurité conjointe dans la zone de Bellecourt à Cité Soleil. Une opération qui visait à dissuader les activités des groupes armés dans la zone.
 Les agents de la PNH et de la MINUSTAH à Cité Soleil


 

 

« Cette opération menée par des composantes militaire et policière (UNPOL) de la Minustah en appui à la PNH visait à dissuader les activités des gangs,  appréhender les criminels recherchés et à assister le gouvernement d’Haïti dans le renforcement de l’État de droit à Bellecourt, une communauté vulnérable de la capitale », peut-on lire dans une note de presse diffusée mercredi par la Minustah.

Pour soutenir les unités de la police nationale et de la police des Nations unies, des agents de la composante militaire de la Minustah ont établi un cordon de sécurité autour de Bellecourt le 28 juin. Ce qui a permis à la PNH de conduire des perquisitions et d’exécuter des mandats à des endroits précis. Ces opérations initiales ont été suivies pendant 48 heures de patrouilles conjointes coordonnées entre les composantes militaire et policière de la Minustah et la PNH à Bellecourt, nous dit la note de la Minustah.

L’opération a pris fin le 30 juin avec une journée d’activités civilo-militaires (CIMIC) à Bellecourt. La Minustah informe que plus de 1 300 habitants ont eu accès à des services dispensés par les Casques bleus, dont des soins médicaux, une distribution d’eau et de kits dentaires, des séances de coiffure et d'animations pour les enfants. Des 382 Casques bleus participant à l’opération, 273 étaient issus de la composante militaire et 109 de la Police des Nations unies.

Les éléments impliqués dans les phases initiales de l’opération comprenaient pour la composante UNPOL différentes unités et les FPU jordanienne et indienne, et pour la composante militaire le bataillon brésilien, la compagnie bolivienne, la compagnie des sapeurs brésiliens, l’unité d’aviation argentine, l’unité d’aviation chilienne et l’hôpital argentin. La compagnie de sapeurs du Paraguay, et les compagnies péruvienne et philippine ont participé aussi aux différentes interventions. 


Louis-Joseph Olivier
ljolivier@lenouvelliste.com

  Au cours de l’opération, la PNH a procédé à l'arrestation de 34 personnes, dont 18 personnes suspectées d’être membres actifs de gangs dans la zone de Cité Soleil, selon les informations transmises par le service de presse de la mission onusienne en Haïti.