mardi, avril 15, 2014

LETTRE OUVERTE AU PREMIER MINISTRE ET AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

Le 12 avril 2014, Mexico city

De : MD, MPH, Msc Kely Rely.

Aux : Président Michel Joseph Martelly et le Premier Ministre, Laurent Lamothe

Objet :« Améliorer les conditions de vie de la Commune de Pilate, il n’y a rien de plus urgent ! »

Son Excellence le président, Michel Joseph Martelly, Mr. le Premier Ministre, Laurent Lamothe .



Permettez-moi de vous exprimer mes plus vives félicitations, ainsi que tous mes vœux de succès dans l’exercice de vos responsabilités. Je tiens, également, à vous féliciter pour votre travail effectue en Haïti au cours de ces trois dernières années.

Vu la situation piteuse dans laquelle se trouve la commune de Pilate et ses environs, pour ne pas dire la zone la moins développée du pays…On constate un manque de volonté politique au développement de la zone en dépit de ses potentiels en agriculture, tourisme et ressources humaines.

Pilate est l’un des grands producteurs de café, d haricots, de bananes, d’oranges, d’avocats. C’est une région possédant un potentiel de développement très riche. Située entre Gros Morne et Plaisance, d’une part, et la ville de Borgne à l’est, d’autre part, elle dispose de tout pour contribuer à l’avancement de l’économie nationale, au moment précis où le rélancement de la production agricole est l’une des principales préoccupations de votre administration.

J’apprécie et j’applaudis et voire félicite vivement l’administration Martelly-Lamothe pour la réalisation de grands projets comme la construction de l’aéroport international des Cayes, l’aéroport international du Cap, celui de l’île-à-vache, la route Cayes-Jérémie, la zone industrielle de Caracol, le port de Fort-liberté, la mise en valeur des terres agricoles de l’Artibonite, la ville très chouchoutée de Jacmel etc…Cependant après tant de prouesses, une question demeure…Où est passé Pilate et ses environs, dans le cadre de développement intégral du pays ?

Compte tenu des potentiels de cette commune, La construction de la route qui relie Gros morne- Plaisance ferait du bien aux habitants de la région, leur permettant de lancer aisément leurs produits sur le marché de la Région du Grand Nord et de Port au Prince. Dans le cadre du développement économique et sociale du pays, la construction de ponts sur les « Trois-Rivières » ne serait qu’une goutte d’eau dans une mer immense certes, cependant très utile.

Pilate veut s’en sortir avec des projets sérieux, à long terme mais durables. C’est une question d’avenir pour cette commune mais surtout, un enjeu démocratique.

Au nom de la Commune de Pilate Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République et Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma haute considération.

MD, MPH, Msc Kely Rely Palecho.com