lundi, mars 31, 2014

Libération de La Femme de "Sonson La Familia", Implication d'Une Ambassade étrangère Dans le Dossier .

Libération de La Femme de "Sonson La Familia", Implication d'Une Ambassade étrangère Dans le Dossier .
Mme Marie Thaissa Mazile Ethéart, épouse du kidnappeur et trafiquant de drogue activement rencherché Woodly Ethéart(alias Sonson La Familia) a été libérée de la Prison civile de Pétion Ville samedi soir par le substitut du Commissaire du gouvernement de Port-au-Prince Me Gérald Norgaisse, a appris Radio Kiskeya de sources judiciaires.


Cette libération est intervenue alors que le Parquet avait déjà transmis le dossier au Cabinet d’Instruction et que la prévenue faisait l’objet d’un mandat de dépôt du juge instructeur Sonel Jean-Francois pour blanchiment des avoirs provenant du trafic illicite de stupéfiants et actes d’enlèvement.

Selon des informations non-confirmées de sources officielles, un véhicule du Palais national (siège de la Présidence) aurait accompagné le substitut Norgaisse à la Prison civile de Pétion Ville. Auparavant, ce dernier aurait passé de longues heures au siège de la Direction centrale de Police judiciaire (DCPJ) s’enquérant de l’endroit exact où était gardée Mme Ethéart.

L’épouse de Woodly Ethéart, Mme Marie Thaïssa Mazile Ethéart, avait été emmenée mercredi après son audition par le juge d’instruction Sonel Jean-François en charge du dossier transmis par le Parquet contre son mari, alias «Sonson La Familia », chef du Gang Galil impliqué dans le trafic de la drogue et le kidnapping.

Le chef cuisinier du Restaurant La Souvenance que dirige le couple avait également été emmené, après que le magistrat ait apposé des scellés sur les portes du restaurant et sur celles de la résidence des Ethéart située à l’étage, à Morne Brun, Pétion-Ville.