mercredi, février 26, 2014

J.PERRY PARTICIPERA AU CARNAVAL DU BRÉSIL!

J-Perry ne sera pas au carnaval national les 2, 3 et 4 mars 2014. L’artiste, qui n’a d’ailleurs pas sorti de méringue cette année, se trouvera aux côtés de la superbe Claudia Leitte, du 27 février au 5 mars pour participer au carnaval Savaldor de Bahia au Brésil. Coup d’œil sur cet intéressant évènement.

J-Perry ne sera pas au carnaval national les 2, 3 et 4 mars 2014. L’artiste, qui n’a d’ailleurs pas sorti de méringue cette année, se trouvera aux côtés de la superbe Claudia Leitte, du 27 février au 5 mars pour participer au carnaval Savaldor de Bahia au Brésil. Coup d’œil sur cet intéressant évènement.
C’est un J-Perry satisfait que l’on rencontre en compagnie de la ministre du Tourisme, madame Stéphanie Balmir Villedrouin, et de Carl Fréderic Behrmann, à cette conférence de presse qui s’est tenue ce lundi 24 février au ministère du Tourisme. Il ne cache pas son enthousiasme et confie : « C’est un honneur pour moi de recevoir cette invitation pour le carnaval brésilien et d’avoir la possibilité de rehausser l’image d’Haïti au Brésil et à travers le monde. Je partirai avec un grand drapeau pour le faire flotter là-bas. Je suis tellement content de susciter l’envie de visiter Haïti chez les étrangers grâce à ma musique, et de partager la magie de cette terre à travers mes textes. C’est intéressant de voir que des gens qui ne connaissent même pas ce pays, qui ne comprennent même pas les paroles, sont tombés sous le charme de cette chanson et veulent découvrir Haïti grâce à mes tubes.»
Et justement, c’est ce côté de l’affaire qui justifie le soutien de la ministre du Tourisme, Stéphanie Balmir Villedrouin, à la réalisation de ce voyage. Très optimiste, celle qui ne manque jamais une occasion pour mettre en avant le potentiel touristique du pays, semble ne pas avoir marchandé ses efforts et son énergie dans le cadre de ce projet. Elle est confiante quant aux retombées de cette initiative pour le pays. « Le carnaval du Brésil est connu mondialement. Tout carnavalier rêve d’y prendre part au moins une fois de sa vie. Nous sommes heureux de trouver un partenaire aussi talentueux en la personne de J-Perry pour projeter l’image nouvelle d’une Haïti jeune, belle et vivante au monde entier. »
Elle n’a pas tort. Car, le petit protégé de Baoli Records s’en va dans le plus grand carnaval populaire de rue du monde (Guinness Book), l’évènement le plus important de l’année pour la majorité des habitants. Contrairement au carnaval de Rio, qui relève en grande partie du spectacle, le carnaval de Salvador est un carnaval de rue. C’est la fête des fêtes. Beaucoup de Brésiliens viennent le vivre à Salvador, laissant plutôt Rio aux étrangers. Pendant quatre jours et quatre nuits, la ville entière est dans la rue. Groupes, corporations et sectes se mélangent pour chanter et danser jusqu’à l’épuisement. De plus, il faut noter qu’à cette occasion, outre « Dekole », l’artiste aura aussi l’opportunité d’interpréter d’autres titres tout aussi intéressants tels que « Bouje » et « Enjoy », que Claudia connaît d’ailleurs par cœur aussi selon ses dires. Il apparaîtra aussi dans d’autres festivités au cours de la même période.
Toutefois, Carl Frédéric Behrmann nuance un peu. Ce voyage ne doit pas être pris comme étant un abandon du marché local au profit d’autres cieux plus cléments. Mis à part le fait qu’il y a de ces offres qu’on ne refuse pas, d’autant plus que, admettons-le, c’est encore une superbe occasion pour promouvoir des artistes haïtiens à l’étranger. Pour sa part, J-Perry confesse : « C’est dommage que le carnaval brésilien ait lieu à la même date que le carnaval national. C’est dommage que je ne puisse pas fêter avec mes fans, et que je doive me passer de Shabba et d’Izolan, qui ont aussi contribué au succès de Dekole. » Notons qu’en raison des coûts élevés, le staff ne sera pas trop nombreux à faire le déplacement. Le chanteur ne pourra compter que sur la présence de son manager, Joe Mignon, et de son photographe.
Avec cet évènement, une fois de plus Baoli Records et consorts marquent un bon point. Quoique J-Perry soit le seul à être produit actuellement par le label, Carl Frédéric Berhmann n’exclut pas cependant la possibilité de promouvoir d’autres jeunes artistes aussi talentueux et disciplinés que l’interprète de « Enjoy ». Pour l’été 2014, un CD compilation mettant en vedette des artistes déjà confirmés et d’éventuels nouveaux poulains de la maison de disque est à espérer.