jeudi, janvier 02, 2014

Haïti: Le président haïtien appelle à l'unité face aux défis de 2014

 Le président haïtien Michel Martelly a estimé que la reconstruction d'Haïti est "l'affaire de tous les Haïtiens". S'exprimant mercredi pour les 210 ans de l'indépendance du pays, il a exhorté ses compatriotes à l'unité face aux défis qui se présenteront en 2014.


"Haïti est très malade. Nous devons rebâtir ce pays qui est nôtre", a déclaré le président, allusion au violent séisme qui a frappé le pays il y aura quatre ans le 12 janvier. "Remettre le pays debout" n'est pas le travail "d'un seul président, ni d'un groupe. C'est le travail de nous tous, ensemble nous y arriverons", a déclaré en créole Michel Martelly.

Le président est intervenu sur la télévision nationale (TNH) depuis la ville des Gonaïves, dans le nord, où avait été proclamée l'indépendance du pays en 1804. Pour cet anniversaire, il avait invité huit anciens présidents d'Haïti aux festivités, mais seuls deux étaient présents.

L'ex-général président Prosper Avril, auteur d'un coup d'Etat en 1988, et l'ancien président à vie Jean-Claude Duvalier (1971-1986), revenu en Haïti en 2011 après 26 ans d'exil en France, se trouvaient à la tribune officielle. Jean-Claude Duvalier est actuellement poursuivi par la justice pour crimes contre l'humanité et détournement de fonds.

Projet d'élections
Au plan politique, le président haïtien a convié les dirigeants des partis politiques au dialogue. Cela afin de créer la stabilité nécessaires à l'organisation d'élections sénatoriales et municipales cette année. Elles étaient prévues en 2013, mais elles n'ont pas pu se tenir faute d'un consensus entre les acteurs politiques.

Un groupe de partis de l'opposition continue de réclamer la démission du président Michel Martelly. Ce dernier, un ancien chanteur populaire, est arrivé au pouvoir en mai 2011 après avoir été élu pour un mandat de cinq ans.

Source ; Photo: AP