mardi, décembre 17, 2013

Video : ,Des lavassiens ont marché à Port au Prince ,Mildred T. Aristide prône l’unité de la famille Lavalas !

Palecho.com : Ce 16 décembre ramène le 23e anniversaire des premières élections libres et démocratiques en Haïti qui ont vu l’accession au pouvoir de Jean-Bertrand Aristide. Pour commémorer cette date, plusieurs organisations populaires proches du parti Fanmi Lavalas ont réalisé une manifestation en signe de solidarité avec l’ancien président de la République. Elles n’ont pas été en nombre imposant. La manif partit de l’église Saint Jean Bosco a pris fin dans les locaux de la « Fondation Aristide pour la Démocratie » où Mildred Trouillot Aristide, l’épouse de l’ancien chef d’État a délivré un message de l’unité.

« Au nom de Titide, je vous remercie d’avoir fait le déplacement pour commémorer cette date historique pour le mouvement Lavalas…Yon sèl machwè paka manje vyann nap mande nou met tèt nou ansanm poun avanse », a déclaré l’épouse de l’ex-chef de l’État.

Parallèlement, la coordonnatrice de la fanmi Lavalas Maryse Narcisse n’a pas pu délivrer son message en la circonstance parce qu’elle a été chahutée par les sympathisants qui scandaient le nom du sénateur Moïse Jean Charles en ces termes « Vive Moïse ».

Le sénateur Simon Dieuseul Desras condamne

Le président de l’Assemblée nationale, le sénateur Simon Dieuseul Desras a condamné la décision de Fanmi Lavalas d’interdire le sénateur Moïse Jean Charles et le député Arnel Bélizaire de prendre la parole au nom du parti. Le sénateur du département du Centre a également critiqué l’ultimatum du sénateur Moïse Jean Charles, lancé à l’ancien président Jean Bertrand Aristide pour lui demander de prendre position sur la décision prise par le directoire de Fanmi Lavalas. À noter, le sénateur Jean Charles qui est en voyage au Brésil a promis à son retour de dire toute la vérité si l’homme fort de Fanmi Lavalas ne se prononce pas.  Source: Lematin / palecho.com ./Video Nouvelliste