samedi, novembre 23, 2013

Surprise lors d’un sit-in des avocats au parquet de Port-au-Prince contre le commissaire Francisco René .

 Photo /[AlterPresse]
Palecho >> [AlterPresse] --- Vêtus de leurs toges, armés de sifflets de toutes les couleurs (rose, vert, jaune), cloche, flûte et cymbale les avocats ont entrepris ce 22 novembre un nouveau mouvement au parquet de Port-au-Prince, pour demander le départ du commissaire du gouvernement Francisco René, avec une invitée surprise.
Si lors de son entrée en fonction Francisco René avait déclaré la fin de la récréation, ce sont maintenant les avocats qui donnent le coup de sifflet final de son temps de service.

http://palecho.com
« L’heure est arrivée (…) Il (Francisco René) doit partir », ont scandé avec conviction les protestataires.
Ce 22 novembre, le commissaire du gouvernement ne s’est pas présenté à son bureau a fait savoir le bâtonnier de l’ordre des avocats, Carlos Hercule.
L’invitée surprise de la journée
Les avocats ont commencé à défiler au couloir du parquet, quand, devant le bureau du commissaire, une odeur nauséabonde a commencé par se dégager.
Sur le sol devant la porte d’entrée du bureau du commissaire il y avait une matière jaune semblable à de l’excréta, tandis que les serrures des portes du bureau étaient arrachées et une table renversée.
« C’est avec une odeur nauséabonde » que Francisco René nous a accueillis, a lâché le bâtonnier de l’ordre des avocats, Carlos Hercule.
En tout cas, « la muraille de Jéricho va tomber », a martelé Carlos Hercule, qui a annoncé de nouvelles mobilisations pour les jours à venir. [srh gp apr 22/11/2013 16:00]
Palecho.com source :  http://www.alterpresse.org/spip.php?article15522#.UpCRmZyohF5