vendredi, novembre 22, 2013

Les Etats-Unis sont opposés au renversement de Regime Martelly !

Le coordinateur adjoint des affaires haïtiennes au département d'état américain, Joël Danies, refuse d'envisager un éventuel départ du président Michel Martelly. Le départ de Martelly n'est pas réaliste, a répondu M. Danies à une question sur les revendications de l'opposition haïtienne.

L'appui de l'administration Obama au gouvernement de Martelly est ferme. Les Etats-Unis souhaite le respect du mandat de 5 ans accordé par le peuple lors des dernières élections a M. Martelly, a insisté le haut fonctionnaire de l'administration américaine.

M. Danies en mission officielle en Haïti cette semaine se dit préoccupé par la situation. Nous ne comprenons pas que chaque fois qu'il y a un conflit on veuille renvoyer le président, s'interroge t-il plaidant pour le respect des principes démocratiques relatives au respect du mandat des élus.

D'après l'émissaire du gouvernement américain les contestations contre le mandat du chef de l'état sont de nature à réduire l'efficacité de son action en tant représentant du peuple à l'étranger.

L'appui de l'administration Obama au président Martelly se justifie par les résultats probants enregistré au cours des derniers mois. Il y a des progrès en Haïti, a laissé entendre M. Danies soulignant que les relations entre les gouvernements haïtien et américain sont chaleureuses.

S'il recommande le respect du mandat du chef de l'état, M. Danies se dit prêt à travailler également avec les législateurs. Certains sont élus pour 6 ans, d'autres pour 4 ans, nous continuerons à travailler avec eux, a-t-il dit.

LLM / radio Métropole Haïti