vendredi, novembre 22, 2013

La bière Prestige, plus haïtienne que jamais

La Brasserie nationale d’Haïti S.A a présenté, jeudi, sa nouvelle ligne d’embouteillage de standard international, ainsi que sa nouvelle étiquette bleue et rouge, aux couleurs de notre bicolore. Avec ces nouveautés, les dirigeants de la Brana continuent de s’associer à la communauté haïtienne pour que la bière «Prestige » reste et demeure une fierté nationale.


Créée en 1973 par Michael Madsen, la Brasserie nationale d’Haïti S.A emploie directement plus de 1 200 personnes et soutient près de 50 000 Haïtiens indirectement par l'intermédiaire de son réseau de distribution et de vente. Compagne de nos moments de détente et de fête, la Prestige est présente sur tout le territoire national et est consommée en toute occasion. Elle fait, à bien des égards, partie de notre patrimoine national.

Lors de la présentation de la nouvelle image de la bière, Laurent Lilavois, le gestionnaire de marque de la compagnie, a présenté la Prestige comme le symbole du peuple haïtien. « Notre bière, notre Prestige, est plus qu’une boisson, c’est un symbole de la détermination et du savoir-faire haïtien, a-t-il expliqué. C’est un effort continu de relier les Haïtiens d’ici et d’ailleurs, grâce à sa présence aux Etats Unis et au Québec depuis 2005.  C’est la fierté de faire découvrir à l’autre notre culture, notre identité.»

Des années de discipline et de poursuite de l’excellence valent aujourd’hui à la Prestige une reconnaissance internationale à la mesure de la fierté qu’elle inspire aux Haïtiens. A deux reprises, en 2000, puis en 2012, la Prestige a décroché une médaille d'or dans la catégorie Lager du « World Beer Cup », un prestigieux concours organisé depuis 1996 par la « Brewers Association » des Etats-Unis.

Selon Laurent Lilavois, la Prestige franchit aujourd’hui une nouvelle étape, pour mieux répondre aux désirs de ses consommateurs haïtiens. « La Prestige adopte une image plus proche de notre histoire, une image bleue et rouge, alliant tradition et modernité, passé glorieux et avenir prometteur, a-t-il poursuivi. Nous changeons d’image, notre pays change d’image. Une Prestige plus jeune, plus patriote, plus moderne, dans une Haïti ouverte au changement et résolument orientée vers la modernité et le progrès. » 

Pour la directrice générale de la Brana, José Matthijsse, la Prestige appartient au patrimoine haïtien et, en tant que telle, restera toujours à l’écoute de ses consommateurs pour continuer à s’identifier à eux et à les valoriser aux yeux du monde entier. « Le succès de la bière Prestige, en Haïti depuis 40 ans, est un succès haïtien », a-t-elle déclaré.

 « Les nouvelles installations de haute technologie s’inscrivent en droite ligne dans la philosophie de la Brana qui est d’offrir une bière de qualité à nos clients, mais aussi et surtout de produire beaucoup plus de bière, soit 54 000 caisses par jour », a-t-elle dit, soulignant qu’avec les anciennes installations, la compagnie produisait environ 24 000 caisses par jour. Selon Mme Matthijsse, la Brana a fait beaucoup de progrès depuis son acquisition par la Heineken en décembre 2011.

Pour dynamiser la compagnie, des programmes de formation continue sont mis en place à l’intention des  employés. « 80 employés ont ainsi été formés l’année dernière sur les techniques de gestion », a-t-elle dit, une pointe de fierté dans la voix, promettant de continuer sur cette lancée.

Laurent Lilavois a terminé son discours en invitant les collaborateurs de la Brana à être fiers de « leur» compagnie.


Jocelyn Belfort et Juno Jean Baptiste
Le Nouvellsite