vendredi, novembre 08, 2013

1,8 million de dollars pour Jalousie, la primature confirme et précise

A la primature, plusieurs voix se sont élevées pour éclairer la lanterne de la nation sur l’utilisation de l'enveloppe de 1,8 million de dollars américains sur les 3,4 millions accordés par l’Uruguay dans le cadre du projet de réhabilitation des quartiers précaires, notamment le quartier de Jalousie. Des cadres de la primature ont répondu à des questions sur ce sujet au cours d’une conférence de presse et sur les ondes d’une station de radio de la capitale.

La primature n'en disconvient pas. Le ministre des Affaires étrangères, Pierre-Richard Casimir, a dit vrai. 1,8 million de dollars ont été tirés de l’enveloppe des 3,4 millions de dollars par la primature pour la réalisation du projet de réhabilitation du quartier de Jalousie. L’ancien ministre de la Justice  Michel Pierre Brunache, actuel conseiller du Premier ministre Laurent Lamothe, a apporté des explications supplémentaires sur les ondes de Radio Vision 2000. « C’est un projet de grande envergure. Il est évalué à 30 millions de dollars américains. Ce projet ne se résume pas à peindre des maisons . Il est aussi question d’apporter de l’éclairage, de l’eau potable et de munir ce quartier d’un dispensaire », a avancé M. Brunache.     

Le conseiller du Premier ministre a affirmé que la Primature était en droit d’utiliser cette somme même quand elle n’a pas été budgétisée. « Nous étions arrivés au terme de l’année fiscale, ce qui donne à la primature des provisions légales pour utiliser ce fonds. Nous n’avons qu’à  l’insérer dans un budget rectificatif », a indiqué Michel Pierre Brunache, réfutant les arguments développés par certains parlementaires qui parlent de détournement de fonds. «L'Uruguay a donné les 3,4 millions de dollars américains sans aucune condition. Il en avait fait la promesse à Haïti après le tremblement de terre de 2010. Donc, ce montant n’a pas eu d’affectation. Dans ce cas, on ne peut pas parler de détournement de fonds ».  

Le président du bloc des Parlementaires pour le renforcement institutionnel (PRI), le député Sadrac Dieudonné, ne s’est pas opposé aux arguments avancés par l’ancien ministre de la Justice pour dire qu’il n’y a pas eu de détournement de fonds. Cependant, il a souligné que le fait que le gouvernement a choisi de dépenser cet argent en dehors du budget de la République est un acte encore plus grave. « C’est de la corruption, de la gabegie administrative. Ce n’est pas ainsi qu’on gère les fonds de l’Etat », a-t-il martelé.

Dans une conférence de presse, le directeur de l’Unité de construction de logements et de bâtiments publics(UCLBP), l’ingénieur Clément Bélizaire, a tenu à apporter certaines précisions sur l’utilisation des fonds destinés au projet.

Il a expliqué que la somme de 1,8 million de dollars a été utilisée lors de la deuxième phase du programme Jalousie en couleurs en août dernier. Cependant, l’enveloppe allouée à ladite phase dépasse deux millions de dollars. « Pour démarrer la phase II du projet, la primature avait mis à la disposition de l’UCLBP une enveloppe de 1,8 million de dollars américains, montant tiré des 3,4 millions accordés par la République d’Uruguay, explique-t-il. Avec cet argent, nous avons réalisé le crépissage et la peinture de 2 500 autres maisons. Ce premier axe est complété à 80% et nous espérons terminer la peinture en décembre 2013. Le Bureau international du travail (BIT) a financé le bétonnage de 2 600 mètres carrés de corridor à Jalousie. Nous en sommes pour l’instant à 75 % dans la réalisation de ce deuxième axe. »

Plus loin, l’ingénieur Clément Bélizaire a fourni des explications sur la première phase du projet qui comporte trois axes d’intervention. « Dans la phase I du projet, nous avions planifié trois grands axes d’intervention, à savoir le crépissage et la peinture de 1000 maisons, la construction d’un ministade de football à Jalousie et le revêtement de 1 km de route reliant les rues Sténio Vincent et Amiral Killick, dit-il. Ce projet a été financé par le fonds PetroCaribe à hauteur de deux millions de dollars. Nous avons terminé  la peinture et le crépissage. Les deux autres axes vont commencer en décembre et devraient normalement se terminer en juin 2014. »

Jocelyn Belfort
Jeanty Gérard Jr
Source: Le Nouvelliste